image_pdfimage_print

Premier Conseil Municipal du 17 novembre

Etant donné le niveau de la campagne pour ces élections, il nous a paru impossible de participer à la nomination de futurs dirigeants de Beauchamp aussi peu intellectuellement honnêtes. Isabelle Merlay a fait la déclaration suivante.

Déclaration de Beauchamp à Votre Image

Les urnes ont parlé, nous respectons le choix des Beauchampois. C’est le jeu de la démocratie.

Avec la modestie du devoir accompli, nous sommes fiers du résultat obtenu après 3 ans de mandat. Nos efforts ont payé, nous avons bien géré la ville. Nous sommes sortis de la tutelle de 2013, nous ne sommes plus dans la zone rouge d’alerte de la Direction Générale des Finances Publiques et laissons, en 2017, les caisses pleines afin de réaliser, du moins nous l’espérons, les travaux urgents d’entretien : nos écoles, notre voirie, notre centre omnisports, … Nous avons assaini notre dette, sans la faire exploser, grâce au refinancement mené avec le concours de l’État. Au niveau du personnel, nous avons rétabli une justice sociale basée sur le travail réel et le mérite. Nous avons finalisé le Plan Local d’Urbanisme le plus protecteur possible pour la ville, compte tenu du contexte local de l’époque et des obligations légales de densification. Nous avons réussi à ce que la ville ne soit plus carencée pour manque de logements sociaux. Nous avons su être imaginatifs pour animer notre ville à la hauteur de nos moyens financiers. Nous avons mené une politique sociale efficace qui a permis d’aider ceux qui en avaient le plus besoin. Nous avons été à l’écoute de tous et nous avons agi en toute transparence.

Cela a représenté un travail colossal de la part des élus qui se sont investis, avec courage et, à ce titre, nous souhaitons remercier Francine Occis pour son total dévouement envers les Beauchampois et la droiture avec laquelle elle a conduit ces trois années extrêmement difficiles.

Nous jouerons notre rôle d’opposition constructive et honnête. Soyez assurés que nous resterons d’une extrême vigilance pour protéger les intérêts des Beauchampois dans l’intérêt général et non dans les intérêts particuliers.

Nous déplorons enfin que la nouvelle majorité ait trompé les Beauchampois en menant une campagne électorale fondée sur le mensonge, le dénigrement systématique et les contrevérités. Aussi, notre groupe « Beauchamp à Votre Image » ne prendra pas part au vote pour élire un nouveau Maire et de nouveaux adjoints au Maire.

Lire la suite

Tutelle

Grande première !

Ne sachant plus quoi trouver comme ineptie pour « convaincre », les opposants ont inventé une nouvelle contre vérité : la ville n’aurait pas été sous tutelle en 2013.

Brutale amnésie ?

Le budget n’ayant pas été voté le préfet a saisi la Cour Régionale des Comptes (CRC). Celle-ci a invalidé le projet de la ville et en a « proposé » un autre qui modifiait sensiblement les investissements. Monsieur le préfet a validé ce budget de la CRC qui est devenu le cadre obligatoire pour la ville. Son respect a été évidemment suivi par la préfecture. Quand toute initiative est retirée au maire c’est ce que l’on appelle la tutelle. Ce n’est évidemment pas le préfet qui valide les commandes de crayons…

Jusque là les opposants le disaient d’ailleurs eux-mêmes :

– Conseil Municipal (CM) du 11/04/14, Patrick Planche déclare « En avril 2013, la ville a été placée sous tutelle du préfet… »

– CM du 12/06/14, Françoise Nordmann déclare « …ce qui a eu comme conséquence la mise sous tutelle de la ville. »

Le Parisien du 13/04/13 s’était chargé d’annoncer la cruelle réalité ; « La ville de Beauchamp va être placée sous tutelle ».

Lire la suite

Incroyable ! Ils exploitent le malheur de nos concitoyens.

Suite à une réunion que nous avons organisée avec les résidents de Nungesser et Coli, le bailleur et les acteurs de la sécurité, la liste Agir pour Beauchamp vient d’envoyer une lettre aux résidents. Ces irresponsables qui prétendent diriger la ville mettent de l’huile sur le feu au lieu d’essayer de calmer les esprits. Sans respect pour le désarroi des habitants ils n’apportent aucune solution.

Non mesdames et messieurs il n’y a pas à donner accès aux forces de l’ordre pour entrer dans la Résidence : ils l’ont déjà !

Non, mesdames et messieurs il n’y a pas à installer de la vidéosurveillance interne : elle déjà installée depuis 2015.

Non, mesdames et messieurs faire croire que nous aurions oublié cette Résidence, c’est faux et purement électoraliste. Etant donnée leur ignorance de la réalité des faits, on peut se demander s’ils se sont jamais préoccupé de la Résidence avant ces élections.

Nous travaillons avec le bailleur DOMNIS depuis 2014. Nous avons déjà mis en place des réunions de sécurité avec les différents acteurs et fait bouger les choses. Des patrouilles régulières sont déjà en place.
Nos résidents de Nungesser et Coli savent que pour leur Maire, Francine Occis, la qualité de la vie quotidienne de cette résidence est une de ses préoccupations.
Attiser la haine et souffler sur la braise est irresponsable de la part de gens qui se prennent pour de potentiels dirigeants de notre commune.

Lire la suite

Tract urbanisme


Dans ce tract lui aussi très complet, il est rappelé un certain nombre de règles de base qui s’imposent à tous.
Pour bien comprendre de nombreuses situations sur la ville il faut se rappeler que Beauchamp ne dispose d’aucune réserve foncière. Toutes les transactions sont faites entre particuliers. Une bonne occasion de distinguer le vrai du faux dans de nombreuses assertions des opposants.
Pour avoir accès au tract complet cliquer sur l’image

Lire la suite

De nouvelles élections municipales

Madame, Monsieur, chers Beauchampois,

Vous avez sans doute appris les démissions de tous les conseillers de l’opposition qui nous obligent à organiser de nouvelles élections municipales avant l’échéance prévue. Dès que la date exacte sera précisée par la Préfecture, je vous la communiquerai.
Je vous dois un exposé objectif de la situation.

Sans aucun événement générateur, les deux listes d’opposition au Conseil municipal se sont entendues et ont déposé leur démission le même jour. Elles ont ainsi réduit le nombre de conseillers municipaux en exercice en dessous du nombre prévu par la loi, ce qui provoque de nouvelles élections.

Pendant trois ans, ces deux listes n’ont été d’accord sur rien : quand l’une votait pour, l’autre s’abstenait ou votait contre. C’est quasiment systématique ! Les différents Conseils municipaux en témoignent.

Y a-t-il eu un motif grave pour qu’elles démissionnent ? Non !

Ne s’agit-il pas plutôt d’assouvir des ambitions personnelles et politiciennes, afin de prendre le pouvoir à n’importe quel prix, sans se soucier de l’intérêt de Beauchamp ?

Ce comportement n’honore pas la fonction d’élu et témoigne d’un manque de respect pour le suffrage qui a élu notre équipe en 2014.

Pour parvenir à leurs fins, les deux listes d’opposition ont conclu une alliance de circonstance qui ressemble au « mariage de la carpe et du lapin ». Elles feront liste commune dès le premier tour. Comment des personnes, qui ont des idées si différentes et opposées, pourraient-elles élaborer un programme sincère, clair et cohérent ?

En attendant, contrairement à ce que certains racontent, la vie communale continue et je reste fidèle au poste de maire, avec toute mon équipe, pour assurer l’intégralité des responsabilités municipales. Fidèles à nos engagements et à la mission que vous nous avez confiée, nous continuons d’œuvrer, tous ensemble, pour le bien de tous.
D’ailleurs, le prochain Conseil municipal se tiendra, comme prévu, le 28 septembre prochain.

Madame, Monsieur, chers Beauchampois, pour le bien de notre ville, je sais pouvoir compter sur votre discernement. Soyez sûrs de mon entier dévouement et de ma totale disponibilité pour notre ville.
Pour vous et avec vous
Francine Occis

 
 
Des points vous paraissent encore obscurs concernant nos actions passées : finances, urbanisme, etc ?
Nous vous proposons de répondre à vos questions lors de deux réunions publiques qui se dérouleront, essentiellement, sous forme de débat. Nous vous répondrons en toute transparence afin de lever vos incertitudes et, éventuellement, de rétablir la vérité (certains n’hésitant pas à désinformer, voire diffamer).
Mardi 10 octobre 2017 à 20h30
Jeudi 9 novembre 2017 à 20h30
salles Anatole France

Pour avoir accès au tract dans son intégralité cliquer dans l’image

Lire la suite