image_pdfimage_print

Premier Conseil Municipal du 17 novembre

Etant donné le niveau de la campagne pour ces élections, il nous a paru impossible de participer à la nomination de futurs dirigeants de Beauchamp aussi peu intellectuellement honnêtes. Isabelle Merlay a fait la déclaration suivante.

Déclaration de Beauchamp à Votre Image

Les urnes ont parlé, nous respectons le choix des Beauchampois. C’est le jeu de la démocratie.

Avec la modestie du devoir accompli, nous sommes fiers du résultat obtenu après 3 ans de mandat. Nos efforts ont payé, nous avons bien géré la ville. Nous sommes sortis de la tutelle de 2013, nous ne sommes plus dans la zone rouge d’alerte de la Direction Générale des Finances Publiques et laissons, en 2017, les caisses pleines afin de réaliser, du moins nous l’espérons, les travaux urgents d’entretien : nos écoles, notre voirie, notre centre omnisports, … Nous avons assaini notre dette, sans la faire exploser, grâce au refinancement mené avec le concours de l’État. Au niveau du personnel, nous avons rétabli une justice sociale basée sur le travail réel et le mérite. Nous avons finalisé le Plan Local d’Urbanisme le plus protecteur possible pour la ville, compte tenu du contexte local de l’époque et des obligations légales de densification. Nous avons réussi à ce que la ville ne soit plus carencée pour manque de logements sociaux. Nous avons su être imaginatifs pour animer notre ville à la hauteur de nos moyens financiers. Nous avons mené une politique sociale efficace qui a permis d’aider ceux qui en avaient le plus besoin. Nous avons été à l’écoute de tous et nous avons agi en toute transparence.

Cela a représenté un travail colossal de la part des élus qui se sont investis, avec courage et, à ce titre, nous souhaitons remercier Francine Occis pour son total dévouement envers les Beauchampois et la droiture avec laquelle elle a conduit ces trois années extrêmement difficiles.

Nous jouerons notre rôle d’opposition constructive et honnête. Soyez assurés que nous resterons d’une extrême vigilance pour protéger les intérêts des Beauchampois dans l’intérêt général et non dans les intérêts particuliers.

Nous déplorons enfin que la nouvelle majorité ait trompé les Beauchampois en menant une campagne électorale fondée sur le mensonge, le dénigrement systématique et les contrevérités. Aussi, notre groupe « Beauchamp à Votre Image » ne prendra pas part au vote pour élire un nouveau Maire et de nouveaux adjoints au Maire.

Lire la suite

Tutelle

Grande première !

Ne sachant plus quoi trouver comme ineptie pour « convaincre », les opposants ont inventé une nouvelle contre vérité : la ville n’aurait pas été sous tutelle en 2013.

Brutale amnésie ?

Le budget n’ayant pas été voté le préfet a saisi la Cour Régionale des Comptes (CRC). Celle-ci a invalidé le projet de la ville et en a « proposé » un autre qui modifiait sensiblement les investissements. Monsieur le préfet a validé ce budget de la CRC qui est devenu le cadre obligatoire pour la ville. Son respect a été évidemment suivi par la préfecture. Quand toute initiative est retirée au maire c’est ce que l’on appelle la tutelle. Ce n’est évidemment pas le préfet qui valide les commandes de crayons…

Jusque là les opposants le disaient d’ailleurs eux-mêmes :

– Conseil Municipal (CM) du 11/04/14, Patrick Planche déclare « En avril 2013, la ville a été placée sous tutelle du préfet… »

– CM du 12/06/14, Françoise Nordmann déclare « …ce qui a eu comme conséquence la mise sous tutelle de la ville. »

Le Parisien du 13/04/13 s’était chargé d’annoncer la cruelle réalité ; « La ville de Beauchamp va être placée sous tutelle ».

Lire la suite