image_pdfimage_print

ICNE et insincérité Tribunes de mars 2017

ICNE et insincérité

Techniquement, on appelle les ICNE (Intérêts Courus Non Échus), les intérêts d’un emprunt générés entre la date anniversaire du règlement réel et la fin de l’année (31 décembre) en cours. Ce montant est concret mais « artificiel » puisque les intérêts ne seront réellement payés qu’à l’échéance et seront prévus dans le budget de l’année suivante.
Durant le mandat précédent, la ville de Beauchamp n’a jamais inscrit les ICNE. A l’époque, dans l’opposition, nous avions dénoncé cette situation sans être soutenus par qui que ce soit. C’était en fait un signe tangible du dérapage des finances publiques de Beauchamp.
Lors de la tutelle en 2013, le budget proposé par la Cour Régionale des Comptes (CRC) ne prévoyait pas d’ICNE et le Préfet, dans sa décision, ne les avait pas non plus ajoutés. Auraient-ils imposé un budget insincère ?

Lire la suite